Transfert des eaux vers la wilaya de Médéa

 

 

 

Hydraulique : Les travaux de transfert des eaux du barrage de

 

Koudiate Acerdoune vers la wilaya de Medea bien avancés


Les travaux de transfert des eaux du barrage de Koudiate Acerdoune (Bouira) vers des localités de la wilaya de Médéa, supervisés par l’Agence nationale des barrages et transfert (ANBT), enregistrent un taux d’avancement qui avoisine 30%, selon le directeur de l’hydraulique, M. Habib Boulanouar.

PUBLIE LE : 22-11-2010 | 21:08


Les travaux de transfert des eaux du barrage de Koudiate Acerdoune (Bouira) vers des localités de la wilaya de Médéa, supervisés par l’Agence nationale des barrages et transfert (ANBT), enregistrent un taux d’avancement qui avoisine 30%, selon le directeur de l’hydraulique, M. Habib Boulanouar.

Dix localités du nord-est et sud est de la wilaya de Médéa seront touchées, lors de la première phase de cet important projet hydraulique destiné à combler le déficit qu’accuse certaines de ces localités en matière d’approvisionnement en eau potable, a indiqué ce responsable, ajoutant que d’autres communes situées à proximité du tracé du réseau de transfert d’eau bénéficieront, à l’avenir, d’un apport supplémentaire d’eau potable à partir de ce barrage. Une conduite de 190 km sera réalisée, à la faveur de ce projet, pour alimenter les localités de Tablat, El-Azzizia, Sedraya, Guelb-El-Kebir, Beni-Slimane, El-Omaria, Berrouaghia, Ksar-El-Boukhari et Boughezoul, à l’extrême sud de la wilaya de Médéa, a souligné la même source.

Les opérations de transfert se font sur plusieurs tronçons et ont nécessité la mise en place d’une importante infrastructure hydraulique devant assurer l’approvisionnement des communes ciblées par ce projet, a-t-on précisé. Outre la pose de la conduite principale, il est prévu la réalisation, tout le long du tracé, de sept réservoirs d’une capacité oscillant entre deux mille et vingt mille M3, ainsi que trois stations de pompage au niveau des localités de Beni-Slimane, Sidi-Naamane et Berrouaghia. La wilaya de Médéa bénéficiera, une fois ce projet concrétisé, d’un apport supplémentaire d’eau potable de l’ordre de 50 millions de M3/an, dont 20 millions de M3 iront directement à l’alimentation de la ville de Boughezoul, a indiqué le directeur de l’hydraulique.

Ce dernier a ajouté que la mise en service de ce projet se fera de manière progressive, à partir du second semestre de l’année 2011.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

الصلاة و السلام عليك يا رسول الله

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site