Médéa :Projets routiers

D’importants projets pour désengorger le réseau routier

 

le 07.12.10 | 03h00 Le quotidien El Watan

 

.

L’un des projets les plus attendus est sans doute celui de la réalisation d’une autoroute qui reliera les wilayas de Blida et de Médéa.

La wilaya de Médéa, qui s’étend sur un vaste territoire au relief montagneux, vient de bénéficier d’une enveloppe de 49 500 milliards de dinars destinée à la réalisation de nouveaux axes routiers, ainsi qu’à la rénovation et à la maintenance du réseau existant. L’année 2011 verra ainsi le démarrage des grands projets routiers dans la capitale du Titteri, a assuré Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, qui était mercredi dernier en visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Médéa. L’un des projets les plus ambitieux inscrit dans ce cadre est sans doute celui de la réalisation d’une autoroute qui reliera les wilayas de Blida et de Médéa.

Les travaux débuteront au début de l’année 2011. Ce projet qui permettra de désengorger l’axe routier de la RN 01 reliant les deux villes, est qualifié par le ministre des Travaux publics de «défi national», vu la topographie escarpée du site. Dans ce sillage, l’oued Chiffa sera complètement couvert de viaducs, ce qui va permettre l’élargissement de la route nationale pour rendre la circulation plus fluide au niveau des gorges de La Chiffa, où l’on assiste au quotidien à un important trafic encombrant souvent la circulation des véhicules. «Ce projet, vu sa complexité, connaîtra un suivi rigoureux», a insisté le ministre, quant à la qualité des travaux et aux délais impartis pour sa réalisation.

Cette autoroute, une fois terminée, permettra d’effectuer le trajet Blida-Médéa en 25 minutes seulement au lieu de 60 minutes actuellement. Le ministre a annoncé aussi que l’axe Médéa-Boughezoul, long de 125 km, sera doublé, la partie Médéa-Berrouaghia est d’ailleurs actuellement en cours de l’être. Le coût des deux projets s’élève à 2500 milliards de dinars. Le ministre a déclaré par ailleurs que le projet de réalisation de la rocade Khemis Miliana-Bordj Bou Arréridj, en passant par la wilaya de Médéa, sera lancé à partir de 2011, alors que celui de la rocade des Hauts Plateaux, qui reliera les deux frontières du pays (est et ouest) en passant par la périphérie de la nouvelle ville de Boughezoul (en cours de réalisation), démarrera en 2012.

Des emplois à créer

Un autre projet routier d’importance majeure pour la partie est de la wilaya de Médéa va démarrer au premier semestre 2011. Il s’agit de la RN 08 qui reliera la wilaya de M’Sila via Sidi Aïssa à l’aéroport d’Alger, en traversant une partie du territoire de la wilaya de Médéa sur 50 km. Tous ces projets auront, sans doute, une incidence positive sur l’emploi dans la wilaya de Médéa, l’une des plus pauvres du pays, puisque l’on prévoit le recrutement d’une centaine de jeunes diplômés dans diverses spécialités. S’agissant du bilan des réalisations inscrites dans le cadre du plan quinquennal 2005-2009 et relatives au secteur des travaux publics, 106 opérations ont déjà été clôturées sur les 122 inscrites, totalisant ainsi 440 km de routes nationales réalisées, 611 km de chemins de wilaya et 833 km de chemins communaux.

Les bilans avancés par l’exécutif de wilaya dans ce sens, sont on ne peut plus optimistes, en faisant état de l’élimination de plus de 53 points noirs à travers les réseaux routiers de la wilaya de Médéa, mais aussi de la construction de 14 maisons cantonnières dotées de matériel d’entretien et de maintenance des routes. Néanmoins, et dans l’état actuel des choses, plusieurs axes routiers restent fermés à la circulation routière en raison de la vétusté avancée de ces derniers, ou du non-achèvement des travaux, à l’instar de la route d’El Omaria qui devra relier, via Baâta, la partie est de la wilaya de Blida, ainsi que le chemin d’Ouzera, datant de la période coloniale.

Ce dernier traverse le massif des Béni Messaoud et rejoint la localité de Hammam Mellouane dans la wilaya de Blida. Enfin, la mise à l’arrêt, depuis plus de 30 ans, du chemin de fer qui traverse la wilaya de Médéa a participé à la surexploitation des réseaux routiers dans cette région, en particulier la RN1 au niveau des gorges de La Chiffa.

 

Mohamed Abdelli

Commentaires (2)

1. KHERAZ NOUREDDINE 01/01/2011

SALAM ALIKOM
Avant de parler de moyens de communication et spécialement de Tablat je lance un appel a tous les Tablatis(e) pour voir ,promouvoir , enrichir ce site afin de contribuer au developpement de notre ville par le biais de ce site car vu les sujets qu'il comprend il mérite d'être suivi et enrechi par les tablati(e)s car il se diffère des autres blogs qui soit disant s'intéresse à la ville de Tablat mais que je vois que se sont des sites folkloriques que leurs responsables cherchent une publicité gratuite pour leurs noms.pour cela il faut une large compagne de publicité pour ce site (Tablat perle de l'atlas).
merci.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonjour Noureddine,
Je valorise énormément tes appréciations.C'est vraiment fort encourageant !
A travers la construction de ce site, je voulais faire promouvoir l'image de notre chère région Tablat.Cette région qui vivait dans l'anonymat presque totale.J'ai constaté également que beaucoup de gens chechaient à s'en s'informer .Je me suis alors dit pourquoi ne pas poser les premières assises pour un site qui sera un espace où chaque Tablati contribuera à sa façon à l'enrichir.Je recevais des encouragements et quelquefois des critiques,des critiques que je trouvais constructives.C'est d'ailleurs c'est ce qui m'a poussé , avec le peu de moyens dont je dispose, à persévérer.
Bien que je partage entièrement ton point de vue sur la façon de contribuer au développement de notre commune et de toutes les communes de la daïra, je vois dans les blogs et sites qui parlent de Tablat, d'autres aspects et façons de participer à la promotion de notre chère région.Nous aimons tous Tablat mais chacun l'aime à sa façon.
Encore une fois je te remercie Noureddine et je te souhaite ainsi qu'à tous les Tablatis et tous les algeriens une bonne et heureuse année 2011.

2. Cheberral 22/12/2010

Nous tenons à remercier infiniment Monsieur le Ministre des travaux publics pour les efforts colossaux qu'il fait ,dans l' application du programme du Président de la République,à désenclaver toutes les régions du pays.
Monsieur le Ministre,nous vous prions de faire de la route nationale N° 8 une de vos priorités vu son importance et le rôle qu'elle pourrait jouer dans le développement national.Par sa position stratégique: elle occupe une place médiane.Elle se situe entre la Nationale 1 et la Nationale 5 et chaque fois que ces routes se trouvent fermées pour une raison ou une autre,les automobilistes empruntent la Nationale 8.
Même pour le désengorgement de la Capitale dans les années à venir,on aura surement un jour besoin de ces territoires qui vont de Tablat à M'Sila et de Médéa à Djelfa.C'est pourquoi qu’il s'avère plus que nécessaire que nos responsables voient dans la réalisation de ces pénétrantes qui vont d'Alger à Boussaâda et d’Alger à Tam le point de départ pour un formidable essort économique et urbain national

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

الصلاة و السلام عليك يا رسول الله

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site