L'Autoroute: Est-Ouest

GHOUL à Bouira
Après l'autoroute,place aux pénétrantes et aux structures d'appui

M. Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, qui s'est toujours focalisé sur l'autoroute Est-Ouest, se penche enfin sur d'autres segments de son secteur et inspecte des chantiers de structures d'accompagnement comme les maisons cantonnières, les parcs à matériel, ainsi que les routes et autres ouvrages d'art, et ce, même dans les douars les plus reculés.
C'est visiblement le premier constat que l'on peut faire de la visite du ministre mardi dernier. Ainsi en est-il de l'inspection de deux ponts réalisés au-dessus de l'oued Bouamoud, le long du CW 17, dans la daïra de Lakhdaria, devant désenclaver plusieurs localités, dont Makhchen et Essebt, et permettre enfin aux habitants de la commune de Guerrouma ainsi qu'à ceux de Tablat, dans la wilaya de Médéa, d'avoir un accès plus direct et moins sinueux vers la RN 5 et l'autoroute Est-Ouest, au niveau de la ville de Lakhdaria. Après avoir parcouru plus de 100 kilomètres d'autoroute, depuis Lakhdaria jusqu'à Bordj- Bou-Arréridj, en parcourant le tronçon El-Adjiba- Portes-de-fer, réceptionné le 18 octobre dernier mais qui, pour des raisons de sécurité des villageois d'Idehachen, dans la commune d'El-Adjiba, a vu son ouverture à la circulation être différée jusqu'à lundi dernier, le ministre a eu droit à des explications sur les futures pénétrantes et autres rocades devant être reliées à cette autoroute. En premier lieu, la future autoroute de Béjaïa, qui sera reliée à l'autoroute Est-Ouest au niveau de l'échangeur d'Ahnif. Constatant que les travaux de l'autoroute de Béjaïa devraient tarder, le ministre a ordonné de relier cet échangeur, dans l'immédiat, au CW 11. Mais puisque sur ce chemin, des travaux de rénovation sur 7 kilomètres, distance séparant l'autoroute de la RN 5, sont en cours, le ministre a insisté pour que les travaux soient achevés dans les meilleurs délais, et ce afin de permettre aux automobilistes allant vers Béjaïa ou la daïra de M'chédallah d'accéder à l'autoroute. Par ailleurs et au sujet des autres pénétrantes devant créer un véritable maillage, comme l'a si bien dit le ministre, des études concernant la pénétrante de Tizi-Ouzou vers l'autoroute Est-Ouest, du côté de Djebbahia en passant par Draâ-El-Mizan, ainsi qu'une autre du côté de Bir- Ghbalou jusqu'à Djebbahia, soit entre la RN 8 et l'autoroute, sont engagées et la réalisation de ces deux projets se fera dans le cadre du plan quinquennal 2010- 2014. Cela outre les travaux de doublement de voie reliant Sour-El-Ghozlane à Bouira sur le CW 127, qui doit être élevé au rang de route nationale, le doublement de voie de la RN 8 entre Boussaâda et Alger en passant par Tablat, Bir-Ghbalou et Sour- Ghozlane, les travaux d'aménagement des boulevards au niveau du chef-lieu de wilaya et les quatre autres grands centres urbains que sont Lakhdaria, M'chedallah, Aïn-Bessem et Sour-El-Ghozlane. La quatrième rocade d'Alger devrait voir son tracé initial corrigé pour passer par le sud de la wilaya de Bouira afin de permettre de désenclaver plus de 11 communes, objectif premier pour lesquelles ces rocades ont été conçues. Au cours de cette visite, le ministre a également inspecté au niveau du chef-lieu les deux trémies, achevées, ainsi que les travaux de réalisation d'un parc régional à matériel qui va rayonner sur six wilayas du centre du pays, à savoir Alger, Tipasa, Blida, Boumerdès, Tizi-Ouzou et Bouira, ainsi que les maisons cantonnières (17 au total dont 15 sont fonctionnelles) appelées à jouer pleinement leur rôle dans l'entretien du réseau routier constitué de 101 kilomètres d'autoroute, 355 de routes nationales, 800 de chemins de wilaya et 1 070 de chemins vicinaux ou communaux. Mais aussi pour venir en aide aux usagers, surtout les familles en détresse sur les routes. Rappelons, enfin, qu'au sujet des aires de repos qui manquent terriblement le long de l'autoroute Est- Ouest, le ministre a rappelé, pour la énième fois, les raisons de ce retard, soulignant leur lancement prochain.
                                                                                                                                                                                            Yazid Yahiaoui

                                                                                                                                     Soir d'Algerie du 05/11/2009

Commentaires (4)

1. rabah dahdouh (site web) 27/06/2011

bonsoir, ce qui m'a étonné c'est quej ai demandé le site d ain bessem.com j ai été projeté dans un site de la ville de tablat. ma ville natale isolée dans l'isolement total .je ne sais pas ce qui se passe encore de cela!!! où sont les routes de grande importance pour cette jolie ville d ain bessem ,ville des hauts plateaux du centre:d'abord ancien canton de la prefecture d alger ensuite du titterie.Absence de développement à Aïn Bessem et ses environs signifie la mort certaine de cette belle région. L'histoire d' ain bessem est très riche et elle remonte à des centaines de siècles. située sur un axe routier très important:la RN n°18.Cette route la relie à la w.de msila et d autre wilayas.s' il vous plait j attend une reponse si possible. pour terminer, je dirai vive le journal el watan et le soir qui toutes les fois essayent de poser beaucoup de questions sur l' isolement de la ville. merci et a bientot.
----------------------------------------------------------------------------------------
Cher concitoyen,
Sache que ce site a été, d'abord, créé pour promouvoir l'image de la région de Tablat.Pourquoi tu t'es étonné de te retrouver sur ce site lorsque tu as lancé ta recherche sur "Aïn Bessem.com" ? Mais quand même on vit dans la même région et le développement dans l'une ou l'autre ville est communément cité dans les journaux quand il s'agit de projets de grande envergure dans la région comprise entre Aïn Bessem et Tablat : Développement qui pourrait avoir des répercussions positives sur le niveau de vie des populations de Tablat,de Aïn Bessem ou des autres villes de la région.
Sache également que je ne pourrais pas ne pas publier des articles écrits par mes concitoyens , qu'ils soient de Aïn Bessem ou de n'importe quelle autre ville d'Algerie pour la seule raison que ce site est consacré uniquement à Tablat. Les consultants de ce site sont d'un peu partout.Beaucoup de sujets traités dans ce site parlent de l'Algerie dans son ensemble ( Sur le plan de l'histoire, de la culture...), dans ces articles sont citées des villes d'Algerie: Sétif, Annaba, Biskra, Constantine, Oran et j'en passe.
Tu attends une réponse ? Une réponse de qui ? ...Je publie ton message en espérant qu'il soit lu par un ou des responsables à l'échelle locale(Bouira) ou nationale et qu'il(s)réponde(nt) à ce problème qui te préoccupe tant.Pourquoi ne pas se déplacer aux sièges des quotidiens "El Watan" ou "Le Soir" et leur demander d'écrire un reportage sur tous les problèmes qui entravent le développement dans la commune de Ain Bessem et ses environs...
Bouira a un site qui parle de toute la wilaya donc pourquoi ne pas publier tes articles sur ce site et sois sûr et certain que tes articles seront lus par le wali ou ses proches collaborateurs!
Fraternellement,
l'administrateur du site "Tablat, Perle de l'Atlas tellien"

2. nasreddine 19/06/2011

cette semaine j'ai emprunté la route de reghaia vers zeralda c'est formidable, je remercie Mr Amar Ghoul et tous les gens de l'hombre, je souhaite qu'un jour la RN 08 soit prise en charge inchalah

3. rabah dahdouh (site web) 04/06/2011

Bonsoir je rejoins ce monsieur qui a écrit cet article et qui ma plu. l'article stipule l'isolement de la ville d 'ain bessem et ses environs .c 'est vrai la ville d'ain bessem etait un ancien canton du titterie. Actuellement, elle fait partie la w.de bouira. La majorité de ses habitant ne sont pas des kabyles.L'histoire et la culture de cette belle ville n 'arrange pas certains responsables de la wilaya alors ils l'ont isolée. la ville d ain bessem est traversée par la grande route nle n°18 qui demarre de bouira vers la w.de m'sila, la w.de ain defla et la w. de medea mais ces memes responsables n'ont pas voulu faire des aménagements du raccourci qui va du rond point d'Ain Bessem vers S.E.G et qui rejoint la route nationale n°8 pres de raouraoua.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

الصلاة و السلام عليك يا رسول الله

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site