Casbah poussière

*       El Houryale 01/05/2010 à 20:18 dans Casbah lumière

Casbah Poussière

Les Larmes de la fontaine de Sidi Mhamed El Chérif
La Casbah d'hier
Aujourd'hui ,c'est toujours une Casbah
Une Casbah édentée qui part en poussière

Demain ,Inchaâllah
La Lumière ,des épitaphes sans les pleurs

La Casbah nous fait son clin d'oeil
La Casbah n'est pas un mythe
La Casbah pas une romance
La Casbah est comme une mère
Celle qui aime ,tous les enfants
La Casbah est notre mère
Notre belle civilisation
Civilisation faite de tours , de pyramides
De panthéons ,d'arennes et de Casbahs
La civilisation de la Casbah se conjugue
Au passé , au présent et au futur
inchaâllah sans désespoir ,
La Casbah d'El Djézair
Comme toutes les Casbahs d'Algérie.

Imperturbables même en poussière
Imperturbables dans leurs manteaux
Des Clairs obscurs,pas en lambeaux

un vrai clin d'oeil, pas en trompe l'oeil
De la Luminéssance du souffle de l'aube
L'aube qui exalte la renaissance de
la Lumière
Cette
Lumière qui annonce
Le bruit du train de la vie qui recommence
Et qui suit la lumière vers son point culminant
Le fameux zénith où il entame son rebours
Vers le phénix qui renaitra à son tour

Le rebours des clairs obscurs
Qui font de ce train de la vie
Un voyageur à travers le temps de
La Lumière
Cette
Lumière qui poursuit son chemin
Vers le déclin et l'obscurité
Qui annonce El Maghreb"Le Couchant"
La Lumière qui s'en va doucement vers la nuit
Cette nuit de toutes les annonces
Qui fera qu'un jour Inchaâllah
A El Djézair , dans la nuit de
la Destinée
El
Nour , accordera à La Casbah Inchaâllah
La Renaissance d'une multitude de bénédictions
Une multitude de clairs obscurs
A l'ombre d'une immense Lumière
El Nour de Nour El Siradj
Soubhane Allah , Al Wali, El Latif , El Aziz.

Amin.

El Hourya de Paris.

 

Commentaires (3)

1. EL HOURYA 15/06/2010

DIGNITE.

Que connaisent de la Dignité
Ceux dont les causeries ,ne sont que bavardages
Et qui ne causent que des bavardages.
Sans impératf de conscience
Au nom des obligations et au nom de la Constitution

Oserai-je dire moi aussi "indigne" de la constitution ?

La Constitution de la FRANCE LIBRE
La France de la Liberté, Egalité, Fraternité,Laïcité.

Que connaisent-ils de la Dignité
Pour oser parler de Dignité!

L'indignité de la citoyenne musulmane bigote
Ou l'indignité du hochet infantilisant de la xénophobie
Cette étrangère , indigne de figurer au registre
De citoyenne libre,dans l'espace public .

Les Territoires de la République
Etant acquis à la Valeur Suprême et Absolu de la Laïcité.

A eux de ne pas Eriger La Laïcité
Comme Un Nouvel Evangile.

Que connaisent-ils de la Dignité
Ceux qui parlent au nom de la Dignité
Et qui ont effacés de leurs mémoires

La Dignité des officiers plénipotentiaires
Ceux-là même qui représentaient la Dignité Nazis
Et qui au nom de la Dignité
Liée à l'obligation de leurs fonctions
Ont été SOUMIS, aux ordponnances et aux résolutions
Pour Exterminer aussi,les soldats prisonniers
INDIGENES.

Où est la Dignité rendue aux tirailleurs
Morts sur les champs de batailles?

Soldats Indigènes venus libérer la France!
Soldats aujourd'hui inconnus
Car on leur a enlevé la DIGNITE
La DIGNITE de leus papiers d'IDENDITE.

Où était la Dignité
De ceux qui le 8 mai 1945
Dans la région de Sétif et ses environs?

La Dignité qui ordonna qu'un peuple désarmé
paye l'expiation de l'autre!

Il s'agit bien de la France OCCUPEE
Pour laquelle, toute une résistance Française
A fait d'EL DJEZAÏR ,la base essentielle
De la reconquête de son patrimoine.

DIGNITE ,quand tu nous tiens
N'oublies pas , d'où tu viens.

Tu viens TOUJOURS du sentiment des JUSTES

Car la Dignité n'a de valeur
Que la DIGNITE de mériter des éloges ou du mépris .


La DIGNITE de Voltaire a été de dire:
"Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis , mais je me battrai jusqu'à la mort afin que tu puisses le dire."

Aujourd'hui je rétorquerai:
"Je ne suis pas daccord avec ce que tu portes, mais je le crierai Haut et Fort ,pour que tu le portes,par Respect et Pleine Soumisssion à Toutes Celles qui l'ont portés avant toi,et qui ont contribués à Libérer La France en envoyant leurs époux , leurs frères , leurs fils .....
C'étaient Nos Aîeules. C'étaient aussi Nos Mères.
Et parmi Elles il y avait aussi Toutes Les MERES de ces Soldats Inconnus.
Parmi Elles il a y avait UNE MERE ,cela aurait pu être aussi MA MERE .
Alors à tous ceux qui se réclament de la pensée de Camus qu'ils méditent ce qu'il a dit à propos de Sa Mère.

EL HOURYA. Paris .15 juin 2010.

2. El Hourya 17/05/2010

Merci à vous Monsieur l'administrateur du site ,de conserver cette fibre poétique ,cette parole qui transcrit des émotions ,cette parole qui n'est autre que le parent pauvre de la littérature dite moderne.
Cette parole qui garde malgré tout ,toute sa place dans notre civilisation millénaire ,une véritable place comme un hymne à la vie.
Une ode qui chante les émotions du coeur qui palpite aux rythmes de tous les bonheurs qui chantent à La Gloire du Seigneur toutes les louanges faites de larmes de Lumière telles des perles de plendeur .

Merci à vous .
Allah Idjazik Bi kheir Inchaâllah.

El Hourya.

3. L'administrateur du site (site web) 01/05/2010

Merci infiniment El Hourya pour ce très joli pôème dédié à La Casbah,cette ville à l'âge millinaire et qui occupe une grande place dans le coeur de chaque Algerienne et Algerien.Tes jolis pôèmes ont fait que ce site devient attrayant, peut-être que c'est l'ingrédient qui lui manquait depuis sa création !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

الصلاة و السلام عليك يا رسول الله

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site