C.E.M Dj.Abdenacer:Excursion à Miliana

Date d'ajout :Le 18/04/2012 01:48:42 par kall

 

Un événement spécial : Le C.E.M Djamel Abdenacer(Tablat) organise une excursion à Miliana

 

                                                                                                                                                                                                                                                  

      A l’occasion de la journée du savoir , le C.E.M Djamel Abdenacer a organisé une excursion à Miliana, en ce jour du 17.04.2012, au profit des élèves  ayant obtenu des moyennes au dessus de 15/20 au cours du 2ème trimestre.

      Ce type d’ excursion scolaire s’avère très utile si bien que les élèves s’en souviennent pour longtemps. Il permet, en outre, aux élèves de briser la routine de la vie scolaire et leur donner ainsi l’occasion  d’explorer de nouveaux horizons.

      Très tôt, ce mardi matin, élèves et professeurs étaient au rendez-vous.Tout le monde monta dans les  trois bus réquisitionnés à cet effet.Durant tout le trajet,la joie était à son comble : les élèves chantaient, dansaient et applaussaient.

     Après deux heures de route, nous arrivâmes enfin à Miliana.On découvrit,avec émerveillement, cette vieille et magnifique ville dans toute sa splendeur.Elle est suspendue au penchant de Zaccar, mont majestueux et très imposant.Miliana,ville des cerises, elle est aussi un berceau par excellence de toutes les civilisations qu’a connues notre pays.

  11musee00-m.jpgNotre première destination fut le musée "L'Emir Abdelkader".Il est situé en plein centre-ville de Miliana.Cet édifice au style mauresque paraît à tout visiteur comme un véritable bijou.

    Un accueil très chaleureux nous a été réservé par son Directeur.Dans un langage très clair,il passait en revue toute l’histoire de Miliana depuis les temps les plus reculés jusqu’à notre époque.Il chargea ensuite des guides de nous accompagner dans les différentes salles et de fournir aux élèves toutes les explications sur les expositions. 
    Dans la salle des armes,nous avions pu admirer une collection d’armes ( fusils,pistolets,épées...) utilisées durant la résistance populaire. Dans une des vitrines, sont exposées des pièces de monnaie classées suivant un ordre chronologique.Puis nous pénétrâmes dans  la salle de la résistance populaire: Dans cette enceinte, sont exposées des photos, des cartes et des notices historiques retraçant l'épopée de l'Emir Abdelkader. Nous rejoignîmes la salle de la Guerre de Libération Nationale:cette salle est consacrée à l'histoire contemporaine. Elle abrite un grand nombre de tableaux, photos et autres documents de chouhada de la région de Miliana, ainsi que sur le combat du peuple algérien en général.

 images.jpg

    L’étape suivante fut consacrée à la visite de la manufacture d’armes. située en contrebas des vieux remparts,elle domine une grande partie de la plaine du Chélif.

    Des explications ont été également faites par le directeur de cet autre bel édifice. Il disait aux élèves pourquoi l’Emir Abdelkader avait construit la forgerie sur ce site.Il ajouta qu’ à cet endroit,autrefois, coulaient en abondance les eaux de l’oued El Annasser(واد العناصر), alors principale source d’énergie hydraulique qui faisait fonctionner l’équipement de l’usine.Il expliqua les étapes du  processus de la fabrication des armes par l’Emir Abdelkader 

 FONCTIONNEMENT DE LA MANUFACTURE. 
      La manufacture fonctionnait sur le principe de la forge à la catalane. Ce système consistait à faire fondre le minerai de fer dans de grands foyers et à façonner le fer à l'aide d'un martinet que faisait actionner une roue hydraulique placée au milieu des chutes d'eau, à l'extérieur du bâtiment. 
   On faisait monter la température des foyers à plus de 1400 degrés en utilisant un soufflet alimenté par un système de trompe hydraulique.

   On y fabriquait des baïonnettes, des affûts de Canons et d'autres pièces d'armes.La production de cette usine a duré sept mois ».   

   Nous quittâmes la très belle ville de Miliana, l’après-midi, avec l’espoir d’y revenir une autre fois.

   Nous rentrions le soir à Tablat fatigués mais très heureux d’avoir visité cette magnifique vieille ville algerienne.

    Date d'ajout :Le 18/04/2012 00:48:42 par Abdelkader Lakhdariphoto-012.jpgphoto-016.jpg

 

photo-017.jpg

photo-113.jpg

photo-089.jpg

photo-065.jpg

photo-119-1.jpg

photo-008.jpg

photo-009.jpg

photo-014.jpg

photo-034.jpg

photo-040.jpg

photo-047.jpg

photo-048.jpg

photo-049.jpg

photo-050.jpg

photo-062-1.jpg

photo-063.jpg

photo-077.jpg

photo-081.jpg

photo-088.jpg

photo-082.jpg

photo-086.jpg

photo-104.jpg

photo-095.jpg

photo-085.jpg

photo-090.jpg

photo-087.jpg

photo-092.jpg

                                                           Mosquée de Sidi Ahmed Benyoucef, le saint patron de la ville de Miliana

photo-003.jpg

photo-068.jpg

Commentaires (2)

1. zerbita 07/02/2015

Tout ça me fait penser à ces bonnes années que j'ai passées à Miliana.A cette époque , j'étais encore à l'école primaire.

2. un ami passionné de la ville de Miliana 25/04/2012

La ville de Milliana se tient au bord d'un axe routier majeur du pays,celui qui rattache,Alger à Oran.Aucun aéroport commercial ne dessert cette partie occidentale du centre du Tell algérien,à 120 km au sud-ouest d'Alger.Aussi,c'est en voiture qu'il est le plus indiqué de s'y rendre.Les attractions de cette ville de 40 000 habitants environ peuvent se visiter en deux jours,une journée complète,du matin jusqu'au maghreb,est toutefois nécessaire pour les plus pressés.L'arrivée en montée à partir de Khemis Milliana(10 km) permet d'admirer les jardins et les vergers de HaÏ-El-Anser,ancienne destination de villégiature pour les citadins de Milliana.Le jardin public ex Magenta,est la première attraction que l'on rencontre sur l'avenue principale bordée de platanes.Il vaut à lui seul le détour par Milliana.Le Boulevard Emir-Abdelkader(ex Saint Paul),la place du Charbon,le minaret de la Batha,les lycées Ferroukhi et Mohammed Abdou,le siège de la daïra sont autant de curiosités urbanistiques qu'il faut mettre sur son parcours de promenade.La ville se visite agréablement.Elle est jalonnée de fontaines.Outre la mosquée de la Batha,ses monuments sont bien sûr Dar el Emir Abdelkader et la mosquée sanctuaire de Sidi Ahmed Benyoucef.Dar El Emir Abdelkder est devenue le musée de l'Emir Abdelkader depuis 1997;il ferme entre douze heures et une heure trente.
Mais, sans doute le lieu le plus enivrant à Milliana est la " Pointe des Blagueurs".Cet extraordinaire belvédère sur les remparts antiques sud de la ville(autre curiosité à visiter) qui domine de ses 750 m d'altitude toute la plaine orientale du Chélif.On peut y contempler,entre autres,la chaine de l'Ouarsenis au loin,Khemis Milliana au pied du Zaccar, et les ruines de la manufacture de l'Emir Abdelkader en contrebas...énième attraction de Milliana.
Les deux ou trois restaurants les plus huppés se trouvent sur le boulevard Emir Abdelkader mais on peut aussi manger dans l'une des gargottes des ruelles commerciales autour de la place du Charbon.
Milliana fête les cerises au mois de juin.Elle célèbre aussi avec un éclat particulier le Mawlid enabaoui..

Article extrait d'un site Internet

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 16/05/2016

الصلاة و السلام عليك يا رسول الله

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site