Blida : Sohane redeviendra-t-elle ce qu'elle était ?

Blida : Sohane redeviendra-t-elle ce qu'elle était ?

Tahar Mansour Le Quotidien d'Oran : 29 - 11 - 2010


La commune de Sohane, dépendante de la daïra de L'Arba, est située en zone montagneuse et a connu des temps meilleurs avant la plaie désormais incontournable de la décennie noire. En effet, et alors que les régions avoisinantes, surtout Alger, s'approvisionnaient en légumes frais de cette commune qui comptaient plus de 3000 habitants et des centaines d'hectares de terres cultivées, il n'y a actuellement que quelques familles qui ont bravé tous les dangers et sont revenues vivre au chef-lieu de la commune, mais ne produisent presque plus rien. Les autorités ont multiplié les appels et ont même favorisé la région dans l'octroi de projets conséquents pour faire revivre cette commune et inciter les habitants à revenir. Déjà le bureau de poste, le centre de santé, le siège de l'APC, la maison de jeunes ont été refaits à neuf et accueillent les citoyens. Même les rues et les trottoirs, autrefois presque inexistants, ont subi une transformation après qu'une opération d'amélioration urbaine ait été entreprise, avec le goudronnage des rues et la réfection des trottoirs. Plusieurs magasins ont aussi été construits mais leur emplacement assez loin de la route n'a pas attiré de commerçants, alors que les locaux professionnels, dix au total, n'ont pas encore été livrés pour des considérations techniques. Mais les logements, pierre d'achoppement de tout programme de retour de la population, n'ont pas suivi malgré le lancement, il y a plus de deux ans, de la réalisation de 40 logements sociaux et qui ont vu les travaux traîner en longueur pour des raisons diverses, comme le manque de main-d'œuvre locale, l'éloignement des centres d'approvisionnement en matériaux de construction et la nature difficile des terrains. Malgré tout, la livraison de ces unités pourrait intervenir dans des délais raisonnables, surtout si les instructions du nouveau wali de Blida, M. Mohamed Ouchen, sont suivies à la lettre. En effet, c'est lors de sa première visite dans la région que le wali a instruit les responsables afin qu'ils soient intransigeants envers les entrepreneurs qui ne respectent pas les délais contractuels, tout en les obligeant à signer avec eux un programme de réalisation des marchés qu'ils seront tenus de respecter. En outre, et pour augmenter le nombre de logements et accueillir plus de familles, M. Ouchen a demandé aux services techniques de l'OPGI et de la DLEP de revoir l'étude pour faire passer le nombre de 40 logements en cours de construction à une soixantaine. Toujours concernant le logement, et c'est d'ailleurs le meilleur moyen de faire revenir les habitants dans la région, le wali a ordonné que 50 logements ruraux soient réalisés à Ouled Messaoud où il a même fait le choix d'un terrain situé dans un site magnifique, à moins d'un kilomètre de la RN 8. Ils seront destinés aux citoyens qui désireront retourner travailler leurs terres et qui bénéficieront d'aides multiples, entrant dans le cadre du PPDRI, comme l'élevage ovin et bovin ou encore l'apiculture. En accompagnement de ces logements, une école sera construite alors que la piste sera réhabilitée pour permettre aux habitants de relayer facilement le centre de la commune. A Techt, lieu-dit situé à près de 6 km du chef-lieu de la commune, M. Ouchen a aussi annoncé la réalisation de 60 logements ruraux, tout en ordonnant aux responsables locaux d'activer l'étude des dossiers de demandes d'aides pour le logement rural.
Même la sécurité dans ces régions montagneuses est garantie par la présence d'une caserne de l'ANP ainsi que la réalisation, dans un proche avenir, de postes d'observations de la garde communale. Ainsi, il ne reste aux citoyens qui ont quitté la région que de revenir, assurés qu'ils sont de trouver toutes les commodités, en plus d'aides substantielles pour travailler la terre. Bien sûr, il y a encore quelques réticences, mais il appartient aux membres de l'APC de se montrer entreprenants pour persuader leurs concitoyens de retourner dans leur commune, surtout que le premier responsable de la wilaya a promis un traitement de faveur pour ces régions qui ont subi dans leur chair les affres de la décennie noire.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

الصلاة و السلام عليك يا رسول الله

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site