Journée des droits de l'enfant

20 novembre : Journée Internationale des Droits de l’enfant

 

                                                                                       

Savez-vous que le mot enfant vient du latin « infans », qui signifie « celui qui ne parle pas » ?

Cela vous laisse imaginer le statut de l’enfant à l’époque romaine…

Jusqu’au XVIIIème siècle, les enfants ont en effet été très peu considérés. Soumis intégralement au bon vouloir de leurs parents, les pauvres bambins n’avaient absolument aucun droit.

Même le droit à la vie était inexistant, les parents pouvant à tout moment retirer la vie à leur progéniture.

C’est avec l’arrivée des premiers écrits philosophiques sur l’épanouissement personnel, que les règles de vie des enfants furent ré-envisagées.

La déclaration des droits des enfants

Après la révolution française, les premières évolutions arrivèrent, comme par exemple l’enseignement primaire obligatoire et gratuit pour tous les enfants.

Bien plus tard, en 1959, l’ONU adopta la Déclaration des Droits de l’Enfant, qui fut signée par la quasi totalité des états membres (191 sur 193) le 20 novembre 1989.

Ceci les engagea à respecter un code d’obligations contraignantes envers les enfants de leur nation.

Voici les quatre principes fondamentaux de la Convention :

- la non-discrimination,

- la priorité donnée à l’intérêt supérieur de l’enfant,

- le droit de vivre, de survivre et de se développer,

- le respect des opinions de l’enfant.

Pour information, il faut savoir que seuls la Somalie et les USA ont choisi de ne pas signer cette convention. En effet, pour les États-Unis, cette convention interdisait la peine de mort pour les mineurs et n’était pas en accord avec leurs propres règles.

D’après « Le grand livre des droits de l’enfant » de Alain Serres, la peine de mort pour les moins de 21 ans a été aboli en 2005, mais les États-Unis n’ont toujours pas signé la déclaration…

En 1996, la France instaura dans son calendrier la Journée Nationale des droits des enfants au jour du 20 novembre, en hommage à la date anniversaire de la convention internationale des enfants. Ainsi depuis la mise en place de cette convention, de nombreuses initiatives furent menées en faveur des enfants du monde…

Mais il faut savoir que des millions de jeunes sont encore et toujours privés de nourriture, d’eau potable, de soins mais aussi d’éducation et de respect.

Un triste bilan sur les enfants

Des milliers:

-d' enfants sont toujours maltraités

- d'enfants sont en danger dans un contexte familial dégradé

-de filles et garçons quittent chaque année le système scolaire sans aucune perspective

-d'adolescents de moins de 16 ans ne vont pas à l’école alors qu’ils sont inscrits

-d'enfants qui arrivent au collège ne comprennent pas ce qu’ils lisent

Pensez à rappeler à vos proches l’enjeu de la « Journée mondiale de défense et de promotion des droits de l’enfant »…

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

الصلاة و السلام عليك يا رسول الله

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site