informations diverses

Les centres de détention coloniaux bientôt transformés en lieux de mémoire

Un plan de protection des principaux centres de torture de l'armée coloniale, disséminés à travers la wilaya de Médéa est "en maturation" à la direction des moudjahidine, a-t-on appris de cette dernière. Ce projet vise, selon le directeur des moudjahidine, à "restituer à la société algérienne une partie de sa mémoire collective, à prémunir les générations futures des risques d'amnésie par rapport à cette période tragique de notre histoire et d'éviter, surtout, la banalisation des crimes de guerre perpétrés par l'occupant français pendant la révolution armée". Un recensement détaillé de l'ensemble des centres de détention et d'internement coloniaux a été effectué par les services de la direction des moudjahidine, avec le concours du bureau de l'Organisation des moudjahidine, a indiqué Lakhdar Boumaaraf. Selon lui, des "démarches seront entamées incessamment auprès de nombreux organismes et structures pour le transfert au profit du patrimoine foncier de la direction des moudjahidine ou des collectivités locales des terres sur lesquelles ont été érigés ces centres pour passer, ensuite, à la phase d'étude des sites devant faire l'objet de restauration". Pas moins de 57 centres de détention et de torture ont été recensés à travers la zone II de la wilaya IV historique (Médéa), parmi lesquels figurent les célèbres centres de détention de "Aïn Er-riche", dans la localité de Berrouaghia, "Camorra", à Ksar-El-Boukhari, "El-Djebassa" et "Moulin Sportiche", érigés à Médéa qui en comptait une douzaine. D'autres centres non moins réputés ont pour nom "El-Koudia El-Hamra", à Tablat, spécialisé dans les exécutions sommaires, ainsi que "Zmala" et "Bir Hamou", qui ont vu défiler des milliers d'algériens, hommes, femmes et vieillards accusés de soutien et de sympathie avec l'armé  e de libération nationale (ALN). R. 05/11/2009

 

 


 

 

 

 

Six zones d'expansion touristique
Six zones d'expansion touristique (ZET) seront très prochainement créées dans la wilaya de Médéa. Parmi les actions projetées, l'aménagement d'une forêt récréative au niveau des communes de Aziz et Chellalat Adhaoura, l'aménagement des sources thermales à Hamma Ouled Chenaf et Hammam Salihine, relevant des communes de Aïn-Boucif et Berrouaghia ; l'aménagement également de campings et parcs d'attraction à Derrag, Tamesguida, Ouled Hellal, El Haoudine et Ouled Antar, apprend-on de la direction du tourisme de Médéa.

                                      05/11/2009


31/10/2009Cyclisme : 1.670 km... en VTT pour fêter le 1er

Novembre 1954

Passionné des grandes randonnées cyclistes, Aissa Allem,   qui porte bien ses 70 ans, a bouclé hier à Alger un périple de... 1.670 km  entamé le 17 octobre dernier pour commémorer à sa façon, le 55è anniversaire  du déclenchement de la Révolution armée.         
A son arrivée hier devant le siège de la wilaya d'Alger, l'emblème  national en guise de pavillon sur son vélo, Aissa Allem, 73 ans, s'est dit fier  d'avoir réussi son pari de célébrer, "de fort belle manière" la date historique  du 1er  Novembre.         
Un peu épuisé par ce périple de 15 jours, ce natif de Ain Benian se dit, toutefois, " heureux" d'avoir entrepris avec succès ce parcours de 1.670  km. En 15 étapes, Allem est passé à travers une dizaine de wilaya, sillonnant  villes et villages. Il est passé, entre autres par Khemis Miliana, Oued Rhiou,  Mascara, Frenda, Ain El Hadjel, Sétif, Constantine, Tazmalt, Tablat...etc.  Ammi Aissa est un habitué des grandes aventures cyclistes. Il a déjà  à son actif de nombreuses traversées, dont la dernière réalisée en Algérie en  juillet dernier lorsqu'il a réalisé une randonnée de 2.035 km en 14 jours et  14 étapes.          
Pour authentifier ses exploits, le "champion vétéran" exhibe son carnet  de route à l'intérieur duquel sont apposés cachets et signatures des différents  responsables des communes, à chacune des arrivées et départs. Ces performances, en territoire algérien, peuvent paraître anodines pour  Aissa Allem qui a déjà réalisé en 1997 (entre le 25 septembre et le 21 novembre)  un Aller-retour de 8.000 km entre Alger et le Caire.          
Figurent aussi à son palmarès de nombreux autres périples de plus de  1.000 km chacun, réalisé en Algérie en 2003 (Sud-est), en 2004 (tour d'Algérie  en 1.985 km), en 2006, 2007 et 2008 (Tournées à l'occasion des 44è, 45è et 46è  anniversaires du 1er Novembre 54).         
 Aissa Allem ambitionne à présent d'accrocher à son palmarès le "Tour  de la Méditerranée" pour "promouvoir la paix et l'amitié" entre les peuples  de la Mare Nostrum.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

الصلاة و السلام عليك يا رسول الله

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site